LE LIVRE DE L'AMOUR

- Chapitre 8 -
DIEU LE SEIGNEUR révèle les vérités célestes dans la septième vision de Jean, dans l'Apocalypse de la Nouvelle Jérusalem


93
E
coûtez maintenant les pures vérités célestes de MON SAINT ESPRIT, révélées dans la septième vision de Jean, Mon apôtre de L'AMOUR:
 
94
Quand il consigna par écrit:
«Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n 'était plus.
Et moi, Jean, je vis la cité sainte - la nouvelle Jérusalem -descendre du ciel, d'auprès de Dieu, comme une fiancée parée pour son époux.»
(Apoc. 21.1-2)
Mon apôtre Jean avait pu voir par MA GRACE très rapidement l'intérieur de la NOUVELLE JERUSALEM, telle que JE la construis actuellement, MOI LE SEIGNEUR, à travers MON CERCLE DE LUMIERE DU CIEL ET DE LA TERRE, que J'ai fait descendre sur votre planète «Terre». Et le fait que celui-ci est préparé «comme une fiancée parée pour son époux» correspond à la SAINTE VERITE selon laquelle le POLE PRIMORDIAL DE MON CŒUR FAIT DE L'ETERNEL AMOUR - MON SAINT DES SAINTS - accomplit en toute magnificence sur cette terre de rédemption la SAINTE UNION avec MOI LE SEIGNEUR, devant les yeux de tous Nos enfants de l'homme dans l'habit de ce monde, après la fin du «premier ciel» - c'est-à-dire la première époque de MON ENSEIGNEMENT jusqu'au jour prochain de l'inévitable Jugement, et où «la mer n'est plus» - c'est-à-dire après que la mer d'affliction et de larmes, suscitée par le Jugement, ne sera plus, car elle sera dissoute par L'AMOUR régnant dans la NOUVELLE JERUSALEM sur terre.
 
95
Or le comment de l'accomplissement de cette grande UNION de l'AMOUR avec la VOLONTE de tous les enfants de l'homme avec MOI dans la NOUVELLE JERUSALEM est révélé par la «grande Voix», MA SAINTE VOIX, à travers Jean:
«Et j'entendis une grande voix, venant du trône, qui clamait: Voyez la tente de Dieu auprès des hommes; car il vivra auprès d'eux, et ils seront son peuple, et il sera leur Dieu et vivra parmi eux!»
(Apoc. 21.3)
 
96
Il ressort clairement de cette phrase que dans la NOUVELLE JERUSALEM MOI LE SEIGNEUR, JE «vivrai» toujours auprès de MES VRAIS ENFANTS, c'est-à-dire que J'aurai une demeure permanente dans leur cœur, selon que JE l'ai déjà révélé comme l'OBJECTIF DE MA VOLONTE exposé dans cette NOUVELLE BIBLE au début du chapitre sur la sanctification du mariage. Cela vous rappelle avec une très grande insistance que le vrai mariage sanctifié est une condition essentielle pour tout enfant de ce monde désireux de participer à la construction de la NOUVELLE JERUSALEM.
 
97
Toute l'importance de cette révélation est mis en évidence par le verset suivant de Jean:
«Et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux; et il n 'y aura plus de mort, ni de peine, ni de pleurs, ni de douleur, car le passé n 'est plus.»
(Apoc. 21.4)
 
98
J'ôterai tous les fardeaux de Mes vrais enfants dans la NOUVELLE JERUSALEM, ainsi que toute tristesse et mélancolie du fait des atrocités du temps passé et la mort n'aura plus de moisson à la suite de ce que l'homme a semé sur terre et qui n'entraîne que «la douleur, la souffrance et les pleurs». «Car le passé n'est plus» signifie que le temps des guerres et des actes de violence en tout genre est définitivement révolu.
 
99
C'est alors que poindra l'ère de la NOUVELLE JERUSALEM, comme le révèle MA SAINTE VOIX dans les termes ci-après:
«Voici que Je rends toutes choses nouvelles! Et il me dit: écris, car ces paroles sont vraies et dignes de foi.»
(Apoc. 21.5)
 
100
Cette parole: «Voici que JE rends toutes choses nouvelles!» se réalise de nos jours par l'entremise de cette NOUVELLE BIBLE. Quiconque n'est pas frappé de cécité spirituelle et se donne la peine de parcourir cette NOUVELLE BIBLE avec les yeux de l'AMOUR, celui-là se rendra vite compte que tout ce qui est actuellement au service de l'enfer sera surmonté et que tout sera transformé selon MA SAINTE VOLONTE PARFAITE, CELLE DE VOTRE DIEU D'ETERNITE EN ETERNITE, comme l'a si merveilleusement relevé Mon apôtre Jean:
«Et il me dit: tout est accompli. Je suis l'Alpha et l'Oméga, le Commencement et la Fin. Celui qui a soif pourra boire gratuitement à la source d'eau vive. Celui qui vaincra sera Mon héritier: Je serai son Dieu et il sera Mon fils.»
(Apoc. 21.6-7)
 
101
Le «A» et le «O», l'Alpha et l'Oméga, la première et la dernière lettre de l'alphabet grec, signifie que tout est inclus dans ce qui est déjà venu ou viendra encore à l'existence dans Ma Création éternelle et infinie en vertu de MA SAINTE PAROLE; celle de votre CREATEUR ET SEIGNEUR.
Quant à «celui qui a soif», c'est-à-dire qui désire vivement entendre MA SAINTE PAROLE et s'efforce ardemment de la mettre en pratique, JE le ferai boire «gratuitement à la source d'eau vive», c'est-à-dire à la source inépuisable et intarissable de MON AMOUR, éternelle source «d'eau-vive». Quant à ce qui sera «gratuit» dans la NOUVELLE JERUSALEM, il en a déjà été question; cependant, on en reparlera plus en détail plus avant dans cette NOUVELLE BIBLE.
 
102
Et ce qui a déjà été évoqué plusieurs fois dans cette NOUVELLE BIBLE, a été également dit par la dernière phrase du septième verset de l'Apocalypse de Jean, à savoir que celui qui triomphe de tous les obstacles sera MON HERITIER en toutes choses, c'est-à-dire qu'il pourra faire siennes MES SAINTES VERTUS, tandis que JE serai son DIEU et son PERE CELESTE car sa victoire et l'accomplissement de MA SAINTE VOLONTE fera de lui «Mon fils», ce qui s'applique également au sexe féminin; ainsi tous ceux qui ME sont obéissants deviennent MES VRAIS ENFANTS DE L'AMOUR.
 
103
Par contre, ceux qui ne sont pas disposés à suivre MES SAINTES VOIES, récolteront le contraire en se préparant eux-mêmes la chute «dans l'étang brûlant de feu et de soufre» qui désigne le feu détruisant tout, allumé par la déraison du péché se perpétuant sans cesse et par la lie fermentante de tous les péchés, le «soufre» comme J'ai qualifié jadis par Mon apôtre Jean l'état de péché pour tous les temps à venir:
«Quant aux tièdes et incrédules, aux dépravés et aux meurtriers, aux débauchés, sorciers et idolâtres, ainsi qu 'à tous les menteurs, leur sort se jouera dans l'étang de feu et de soufre, ce qui est l'autre mort.»
(Apoc. 21.8)
 
104
Mais pour tout son AMOUR dans l'épreuve souvent si dure et dans l'accomplissement souvent si pénible de MA SAINTE VOLONTE, J'offris à Mon apôtre Jean une vision de la splendeur parachevée de MA NOUVELLE JERUSALEM:
«C'est alors que s'approcha l'un des sept anges aux sept coupes remplies des sept fléaux suprêmes pour me parler: Viens, me dit-il, que je te montre la fiancée, l'Epouse de l'Agneau.
Il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne et me fit voir la grande cité, la sainte Jérusalem, qui descendait du Ciel; elle avait en elle toute la splendeur de Dieu et resplendit comme la pierre la plus précieuse, le clair jaspe.»
(Apoc. 21.9-11)
 
105
Que JE parle MOI-MEME en tant que SEIGNEUR, ou à travers l'un de MES SEPT ANGES, pour faire connaître MA SAINTE VOLONTE, revient strictement au même, car ces sept anges sont en fait les piliers et vecteurs spirituels de MES SEPT VERTUS CARDINALES et ne font qu'accomplir, tout comme MOI-MEME, MA SAINTE VOLONTE.
Ce fut l'un de ces sept ARCHANGES, en l'occurrence GABRIEL, qui en tant qu'ange annonciateur du temps de Ma naissance sur terre comme Fils de l'Homme, révéla cette fois-ci à Mon disciple Jean l'accomplissement par la NOUVELLE JERUSALEM de MON ETERNEL AMOUR dans la «Fiancée» ou «Epouse de l'Agneau», le SAINT DES SAINTS, -après que tous les péchés du genre humain, recueillis dans les «sept coupes», furent versés selon la LOI DE LA FAUTE ET DE L'EXPIATION dans le Jugement finissant, Dieu comme FILS DE L'HOMME et «AGNEAU DE DIEU» dans Son infinie PATIENCE ET MISERICORDE, et malgré Sa Mort sur la Croix du Calvaire, édifiant pour les hommes de cette terre SON CIEL sur terre dans la NOUVELLE JERUSALEM.
 
106
C'est cette ŒUVRE DE MA GRACE, destinée à descendre de MES CIEUX sur terre dans MA SPLENDEUR, que le Prime-Archange montra du haut du Ciel à Mon disciple Jean, d'où MA NOUVELLE JERUSALEM pouvait être embrassée d'un seul regard.
 
107
La similarité entre la LUMIERE DE LA NOUVELLE JERUSALEM et «la pierre la plus précieuse» dans cette vision de Mon disciple Jean n'est pas exclusivement symbolique, mais traduit le simple fait que MA LUMIERE doit pénétrer, voire s'incorporer à la substance vitale la plus ténébreuse de la matière, sans laquelle votre terre ne serait pas une «Terre-mère» toujours fertile et féconde.
Or cette LUMIERE venant de MOI en tant que force vitale se cristallise çà et là dans la substance vitale obscurcie de la matière terrestre sous forme de «pierres précieuses» ayant l'éclat et le rayonnement des qualités de MA LUMIERE dans des associations les plus variées, ne donnant souvent qu'un minuscule reflet de Mes Cieux.
Si le jaspe clair est appelé «la pierre la plus précieuse» dans cette Apocalypse de Jean sans occuper cette place dans votre classification, cela n'est pas dû à une erreur d'appréciation de l'auteur, mais résulte plutôt du fait que vous ignorez encore les plus hautes qualités de cette pierre venant de MA LUMIERE, tout comme il en est de «la plus belle perle» de MON SAINT DES SAINTS qui ne sera trouvée que par ceux qui M'aiment par-dessus tout dans le POLE PRIMORDIAL DE MON CŒUR FAIT DE L'ETERNEL AMOUR.
 
108
Il en est de même pour tout ce qui apparaît à vos yeux, que ce soit les lettres ou les nombres, les formes ou les signes, les œuvres ou les phénomènes de Ma Création: jamais vous ne découvrez d'emblée leur véritable essence spirituelle. La plupart du temps vos philosophes se surpassent en gymnastiques mentales pour élucider les secrets de Ma Création, vous inondant, comme par une tornade, de théories et de théories, ce qui vous empêche de M'atteindre, MOI LE CREATEUR, par le chemin le plus court, et de recevoir la réponse à toutes vos questions. Or le chemin le plus court est votre AMOUR pour MOI!
 
109
Voilà pourquoi vous vivez avec tant de fausses idées qui ont toujours la vie dure après avoir traversé des siècles, voire des millénaires pour parvenir jusqu'à vous, alors que bien des choses essentielles attendent toujours un décryptage spirituel, notamment ce que vous prenez pour des principes fondateurs de votre science des nombres.
 
110
C'est aussi le sort réservé à cette Apocalypse de Mon disciple Jean qu'aucun effort intellectuel n'a pu déchiffrer jusqu'ici quant à son vrai sens, qui reste hermétique à la ra-tiocination. J'ai, par ailleurs, donné MOI-MEME quelques indications dans ce sens par-ci par-là, sans pour autant tout dévoiler par voie de révélation pour ne pas vous laisser vous endormir au plan spirituel par des choses acquises. Le plus souvent JE laisse subsister dans Mes révélations quelque mystère et ne dévoile des choses que par étape pour vous garder spirituellement éveillés.
 
111
Dans ce sens, J'ai également introduit dans toutes Mes révélations à vous autres hommes certaines «pierres d'achoppement» spirituelles destinées à vous faire mûrir dans toutes vos qualités; cette NOUVELLE BIBLE n'en est pas exempte et c'est bien ainsi, car elles servent de pierres de touche pour éprouver votre amour filial envers MOI. Mon Pôle opposé conserve tout son arsenal pour vous tenter, ce qu'il ne se privera pas de faire! Montrez-vous donc déjà à la première lecture de cette NOUVELLE BIBLE dignes et mettez-vous à mûrir dans le vrai AMOUR, la considérant comme MA SAINTE ŒUVRE DE GRACE ET DE MISERICORDE, même si certains points vous posent problème au stade actuel de votre maturité!
 
112
Ne vous offusquez de rien, vous dis-JE, MOI LE SEIGNEUR à la lecture des SAINTES PAROLES de MA NOUVELLE BIBLE; mais demandez-MOI plutôt la GRACE de vous accorder la LUMIERE sur un point qui vous dépasse! MA LUMIERE se déversera alors sur vous et vous fera pénétrer au cœur des choses vous permettant de reconnaître avec félicité tout comme SAINTE VERITE dans la joie sur les DONS DE MA GRACE dans chacune de MES SAINTES PAROLES.